• Comment enlaidir Paris... les marchands du temple

     

    Comment enlaidir Paris...

    Comment enlaidir Paris...

    Comment enlaidir Paris...

    Installation sur le parvis de Notre-Dame

     


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 11 Mai 2015 à 07:43

    Ca ne me choque pas plus que ça: c'est provisoire et si certains pouvaient être convaincus d'acheter du vrai pain, à d'autres de respecter la tradition, ce serait une bonne chose! Trouver une vraie baguette parisienne devient une sinécure!

    Ceci dit, ils auraient pu l'installer ailleurs mais auraient-ils eu autant de visiteurs?

    2
    Lundi 11 Mai 2015 à 07:51

    J'ai d'abord trouvé en cela une belle ineptie, puis à la lecture du commentaire de BrG, je me dis qu'en effet, quel meilleur moyen de frapper les esprits !

    3
    Lundi 11 Mai 2015 à 22:56

    Chers amis vous êtes bien tolérants... nous beaucoup moins, mais non sans raisons.
    La fin - sans mauvais jeu de mots - ne justifie pas les moyens.
    Faire la promotion du pain français (et du béret tant que nous y sommes ?) pourquoi pas mais pas là.
    C'est "du grand n'importe quoi" et un manque de respect vis-à-vis des visiteurs dont nous sommes mais surtout vis-à-vis de ceux qui viennent de loin pour s’imprégner de la beauté et de l'esprit du lieu (oui... l'esprit, qu'en fait-on ?). Il était impossible de regarder la façade avec le recul indispensable sans parler de la bousculade dès que l'on regardait les tours alors qu'il fallait surtout protéger ses pieds. Non, c'est indéfendable. La foire. C'est tout-à-fait l'esprit parisien qui manage le tourisme avec une désinvolture qui frise le mépris. Il y a beaucoup à dire sur cette façon mercantile et autoritaire de gérer la ville (par exemple en préférant sous le pont Alexandre III un restaurant chic au lieu des artistes underground qui s'y produisaient et ont finalement trouvé refuge à … Venise... ).
    Marchands du temple ? Oui,  c'est bien ça.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :